Maylis de Kerangal

Maylis de Kerangal © Hélie Gallimard

© Hélie Gallimard

Édi­trice, roman­cière et nou­vel­liste, membre de la revue Inculte, Maylis de Kerangal a publié plu­sieurs romans aux édi­tions Verticales, dont Corniche Kennedy (2008) et Naissance d’un pont (2010), salué par le prix Médicis. C’est toute une huma­nité mobi­li­sée qui fait œuvre com­mune dans Réparer les vivants (Verticales, 2014), his­toire d’une trans­plan­ta­tion car­diaque por­tée par le rythme de son écri­ture épi­der­mique. Simon Limbres suc­combe à un acci­dent de la route après une ses­sion de surf. En 24 heures, autour de ce prince de l’écume déchu, les cœurs bat­tants des per­son­nages – parents, chi­rur­gien, infir­mier… – s’angoissent, se serrent et finissent par s’unir pour faire voya­ger le cœur de Simon et l’emmener là où la vie palpite.

RENCONTRES

Dimanche 13 avril – 11h
Bibliothèque Centre-Ville
et Maison du Tourisme
Dimanche 13 avril – 16h
Salle Juliet-Berto
SIGNATURE
Dédi­caces des auteurs ven­dredi,
samedi ou dimanche
sous le cha­pi­teau du Jar­din de ville
BIBLIOGRAPHIE SÉLECTIVE
Réparer les vivants
Verticales-Phase deux, 2014
Tangente vers l’est
Verticales-Phase deux, 2012
(Prix Landernau)
Naissance d’un pont
Verticales-Phase deux, 2010
(Prix Médicis)
Corniche Kennedy
Verticales-Phase deux, 2008
Ni fleurs ni cou­ronnes
Verticales-Phase deux, 2006