L’eau et les rêves

tableaux anne slacik

© Anne Slacik

21 mars – 29 avril
Bibliothèque Centre-ville
Vernissage : ven­dredi 21 mars à 18h30
en pré­sence de l’artiste, suivi de lec­tures de poèmes de Sylvie Fabre-G.
« Anne, la Sourcière : pin­ceau pen­ché des­sus la terre ou dressé dans le ciel, elle est celle qui anime l’eau et les souffles, pro­voque les résur­gences, fait cir­cu­ler la matière jusqu’à ce que l’invisible devienne visible. La peintre agit par cou­lées d’ombre, rais de lumière, par tiges et pluies, par herbes folles. Elle suit la pente des tableaux, elle laisse aller toutes les figures, elle laisse agir toutes les formes. D’un corps à corps avec la matière, vie et mort, elle fait un envol inté­rieur. Elle atteint ainsi le vaste espace et l’intensité par­ti­cu­lière que demande le tableau comme le poème. La pein­ture devient exer­cice et expé­rience de l’émotion. »
Sylvie Fabre-G.
Née en 1959 à Narbonne, Anne Slacik vit et tra­vaille à Saint-Denis et dans le Gard. En 19 grandes toiles et 20 livres peints, l’exposition pla­cée sous le signe de Bachelard pro­pose un voyage dans la cou­leur, uti­li­sée dans sa flui­dité sur des toiles de grand for­mat, peinte sur les livres et les manus­crits, comme un va et vient pos­sible entre la pein­ture et le livre, entre la pein­ture et la poé­sie. Les livres peints sont nés de la ren­contre de l’artiste avec de nom­breux poètes, dont Bernard Noël (invité de ce Printemps du livre), Michaël Glück, Michel Butor, Gaston Puel, Jean-Pierre Faye… Le tra­vail d’Anne Slacik est repré­senté par plu­sieurs gale­ries en France et à l’étranger, dont la gale­rie Ka&Nao à Grenoble.