Bernard Noël

Bernard Noël - DR

DR

Né en Lozère en 1930, Bernard Noël est l’auteur d’une œuvre foi­son­nante, où la poé­sie pro­longe les explo­ra­tions du roman, du récit, de l’essai ou du mono­logue. Marqué par la guerre et les hor­reurs d’un monde asservi, il s’est voulu, dès la paru­tion de Extraits du corps (Minuit, 1958) à la recherche d’un lan­gage qui ne mente pas. Mouvement per­ma­nent du « je » vers « l’autre », son œuvre se lit aussi comme un dia­logue continu avec la pein­ture, la phi­lo­so­phie et la poli­tique. Après Plumes d’Éros (2010) et L’Outrage des mots (2011), l’éditeur P.O.L. pour­suit une publi­ca­tion d’ensemble des œuvres de l’écrivain avec La Place de l’autre (2013), varia­tions sur la poé­sie et l’acte d’écrire. Bernard Noël a reçu le Grand prix National de poé­sie en 1992.

Extrait de La Place de l’autre :
Le rôle du poète ?Sans doute vaut-il mieux par­tir du fait que la société actuelle n’assigne aucun rôle à la poé­sie que, géné­ra­le­ment, elle ignore. En consé­quence, la poé­sie doit se for­ti­fier de ce qui la nie et tirer de cette pré­sence néga­tive un nou­veau souffle. D’ailleurs pour­quoi est-elle ainsi relé­guée ? Parce qu’elle n’appartient pas à l’univers média­tique même s’il peut arri­ver qu’un poète y soit momen­ta­né­ment consi­déré. La rai­son de cette mise à l’écart est simple : la poé­sie ne sau­rait par­ler le lan­gage sim­pli­fi­ca­teur de la consom­ma­tion sans y perdre sa nature, et elle ne sau­rait être lue sans contes­ter la pas­si­vité qu’engendre cette sim­pli­fi­ca­tion. Cela étant, faire acte de poé­sie, c’est aujourd’hui faire un acte de résis­tance à l’avilissement de l’intériorité par les sté­réo­types qui, sous pré­texte de démo­cra­tie, sté­ri­lisent l’émotion et l’imaginaire, tout en pri­vant de sens la pen­sée. Un pro­duit conçu pour tous est for­cé­ment un pro­duit insi­gni­fiant selon les cri­tères de la consom­ma­tion. La poé­sie est donc d’emblée incon­som­mable parce qu’elle a besoin, comme l’amour, d’un effort d’attention pour qu’advienne le par­tage. Sa signi­fi­ca­tion est dans la qua­lité qu’elle rend au lan­gage et, par lui, à la rela­tion humaine…
La Place de l’autre, P.O.L., 2013

RENCONTRES
Samedi 12 avril – 11 h
Bibliothèque Centre-Ville
SIGNATURE
Dédi­caces des auteurs ven­dredi,
samedi ou dimanche
sous le cha­pi­teau du Jar­din de ville
BIBLIOGRAPHIE SÉLECTIVE
La Place de l’autre
P.O.L., 2013
Le Livre de l’oubli
P.O.L., 2012
Le Château de Cène
Gallimard, 1992
rééd. de Jérôme Martineau , coll. L’imaginaire
Journal du regard
P.O.L., 1988
(Prix France culture)
La Face de silence
Flammarion, 1967
(Prix Antonin Artaud)

One comment on “Bernard Noël

  1. Ping : [agenda] Bernard Noël au Printemps du livr...

Les commentaires sont fermés.