Bénédicte Villain

Bénédicte Villain © Renaud Monfourny

© Renaud Monfourny

Avec Theo Hakola qu’elle accom­pagne au vio­lon et à l’accordéon depuis 1984, Bénédicte Villain a enre­gis­tré onze disques et créé deux ciné-concerts et plu­sieurs lec­tures musi­cales, dont Une dizaine de morts, (d’après l’œuvre de Michael Ondaatje, 2003–2004) et La Ballade de Carson Clay (Theo Hakola, Printemps du Livre de Grenoble, 2011). Elle a tra­duit du fin­nois Seul (1890), roman de Juhani Aho qui vient d’être publié chez Rivages. Elle en a ima­giné et com­posé la lec­ture musi­cale, qu’elle inter­prète aux côtés de Benjamin Esdraffo et Laurent Lacotte.

CONCERT-LECTURE
Vendredi 11 avril – 20h30
Auditorium du Musée